ANTICORPS ANTINUCLEAIRES

Diagnostic d’orientation : fluorescence de cellules Hep 2

1. Dépistage: IF indirecte sur cellules Hep-2

2. Identification de la cible: par ELISA (pour les anti-ADN) et « Immunodot » (pour les anti-ENA) (antigènes nucléaires solubles : RNP-70, Sm, SS-B/La, SS-A/Ro, CENP…)

Recherche de fluorescence au niveau :

• Du noyau

• Du cytoplasme

• Du nucléole

• Des cellules en mitose

 

Les ACAN n’ont de valeur diagnostic que confrontés à la clinique

Les taux d’anticorps ne sont pas proportionnels à la sévérité de la maladie, peu d’intérêt pour le suivi. Pas nécessaire de répéter leur quantification, sauf si contexte clinique évocateur. Excepté pour les anti-ADN.

Pièges :

  • Lupus sans ACAN, avec anti-ADN
  • Polymyosite sans fluorescence cytoplasmique, avec anti-J01 positif
  • Sjögren sans ACAN, avec anti-SSA

 

Qu’est ce qu’un taux positif ? (>1/80)

Chez le sujet sain

  • Dilution au 1/80e  dans 10-15% cas
  • Dilution au 1/160e dans 5% cas

La fréquence augmente avec l’âge:

  • 20-25% chez les plus de 60 ans (surtout chez les femmes).
  •  Présents chez 5-10% des femmes enceintes saines (titre 1/160)

On les prescrit face à une situation clinique spécifique.

 

Quand peut-on trouver des ACAN sans spécificité?

  • Diverses MAI sans valeur diagnostique: PR, thyroïdites, SEP, PTI…
  • Prises médicamenteuses: B-bloquants, IFNa, anti-TNF, isoniazide….
  • Cancers solides, hémopathies
  • Infections aigues ou chroniques virales, bactériennes ou parasitaires: parvovirus B19, endocardites subaigüe, leishmanies…

 Des ACAN sans spécificité ont peu de valeur diagnostique. sauf si Hépatites auto-immunes ou cirrhose biliaire primitive

« Il est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas »

 

2016 03 14 153152

Cyto2

 

LISTES DES EXAMENS SPECIALISEES 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×